Gestion du tourisme parce que la croissance n’est pas l’ennemi

 In Actualités

Gestion du tourisme parce que la croissance n’est pas l’ennemi

par Taleb Rifai, Secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT)

Du point de vue économique, le voyage et le tourisme constituent une activité relativement récente. Pour autant, ils jouent désormais un rôle essentiel dans nos sociétés et notre mode de vie. Le tourisme représente en effet 10 % du PIB mondial, un emploi sur dix et 30 % du commerce des services. Il occupe une place centrale dans la balance des paiements d’un grand nombre de pays où il assure une source de revenus à la population.

Le tourisme durable est non seulement un tourisme qui contribue à la protection de l’environnement et à la préservation du patrimoine culturel tant matériel qu’immatériel, mais surtout un tourisme auquel les populations locales sont associées, un tourisme soucieux et respectueux de leur bien-être. Face au nombre croissant de visiteurs nationaux – n’oublions pas que dans certains pays tels que l’Espagne ou la France, les touristes nationaux sont plus nombreux que les touristes étrangers – et internationaux qui affluent dans certains hauts lieux du tourisme mondial et notamment dans certaines métropoles, il est indispensable de prendre des mesures d’encadrement dans l’intérêt de tous, tant des touristes que de celles et ceux qui les accueillent.

L’essor d’une activité a toujours des revers, mais cela ne justifie en aucun cas d’y renoncer et de se priver des avantages incontestables qui en découlent. Il faut au contraire se montrer à la hauteur et l’encadrer au mieux. C’est là que se trouve toute la difficulté. Plus que jamais nous devons démontrer notre volonté d’améliorer le secteur, sans quoi il perdra tout son sens et son avenir-même sera menacé.

Ensemble, nous pouvons continuer à œuvrer à l’instauration d’un tourisme à la fois durable, équitable et suffisamment encadré, un tourisme qui fasse vivre des millions de personnes à travers le monde et qui soit source d’enrichissement chaque fois que nous franchissons une frontière et que nous allons à la rencontre d’une autre culture.

Ne perdons pas de vue le slogan de la campagne de l’Année internationale du tourisme durable pour le développement :

 » Voyage, apprécie, respecte « .

Lire l’article complet dans la page web de l’OMT

Recent Posts

Start typing and press Enter to search